/* */

Google Eddystone™ : une API open-source pour les beacons

Les Beacons késako ?

Un beacon est une balise qui fonctionne sur batterie et permet de localiser des périphériques mobiles en intérieur grâce au Bluetooth Low Energy. Exemple : un client passe à proximité d’un magasin, une publicité peut alors notifier cette personne d’une promotion en cours.

Fonctionnement Beacon Estimote

Rendu “populaire” avec iBeacon d’Apple, un certain nombre de marques distribuent ce type de balise mais sous un format logiciel propriétaire. C’est alors que Google débarque avec son projet open-source Eddystone.

Projet Google Eddystone™

Google a souhaité fournir tout un écosystème logiciel aux développeurs pour démocratiser ce modèle et fournir une nouvelle interaction avec les applications mobiles installées par l’utilisateur. Comme tout nouvel usage, un désir d’unification avec une norme commune va devoir apparaître, Google propose donc sa version avec l’environnement logiciel Eddystone prêt pour Android et iOS.

Proximity Beacon API

Pour aider à la mise en place de telles balises, Google propose la Proximity Beacon API qui permet de les gérer facilement (reprogrammation, niveau de batterie…).

La Nearby API permet quant à elle d’interagir avec les applications de l’utilisateur, que ce soit pour des notifications ou des usages sociaux plus poussés comme la mise en réseau d’utilisateurs proches (pour des jeux par exemple).

Google Eddystone Nearby API

Le Place Picker va gérer la localisation pour améliorer celle inclue dans le mobile (GPS, positionnement avec le réseau mobile), surtout si l’utilisateur ne l’a pas activé 😉

Côté sécurité, Google utilise des identifiants temporaires pour éviter toute interception malhonnête.

Côté ergonomie, pour éviter aux utilisateurs d’avoir à installer des centaines d’applications, des URLs spécifiques peuvent être créées pour renvoyer la bonne information.

Google Eddystone™

Applications pratiques

L’usage qui s’impose est forcément la publicité (offres personnalisées éphémères), mais on peut imaginer tout un tas d’autres possibilités, d’autant plus que les montres connectées arrivent progressivement sur le marché et vont rendre encore plus simple la consultation des notifications :

Eddystone Google

L’internet des objets est au tout début de son histoire et devrait évoluer très rapidement, il ne reste plus qu’à inventer de nouveaux usages ! Reste à savoir comment nos données seront utilisées, car si le stockage de nos déplacements et interactions peut rendre encore plus agréable notre expérience utilisateur, l’idée n’est pas de nous saturer de notifications, ni de partager des données personnelles avec l’ensemble des sociétés qui possèdent ce type d’objets connectés…